ACTUALITÉS

Re-Med-ICU au Congrès National du Bâtiment Durable à Marseille

By Evènement

Nous intervenons le Vendredi 16 Septembre 2016, au congrès national du Bâtiment Durable, organisé par Envirobat BDM.

Nous intervenons le Vendredi Matin, sur la thématique des retours d’expériences sur le confort climatique par l’aménagement et l’urbanisme durable:

  • gestion de l’eau,
  • de la biodiversité,
  • réduction des ilots de chaleur,
  • lutte contre le froid et le vent,
  • etc. ,

Notre atelier s’intitule « le confort climatique des quartiers à forte densité ».

Présentation du Congrès

Nous vivons actuellement une période de dérèglements climatiques : grands froids et canicules se succèdent mais les professionnels du bâtiment s’adaptent sans cesse pour maintenir le confort de nos bâtiments. Ils construisent, rénovent et aménagent afin d’éviter les fortes températures en été, les basses températures en hiver, de réduire nos consommations énergétiques. Les défis sont nombreux : relevons-les ensemble !

« Vivre avec les climats : de la canicule aux grands froids – retours d’expériences »

Ce thème sera décliné pendant les trois jours de l’évènement porté par le réseau des centres de ressources de l’ADEME (BEEP) et le réseau des clusters du Plan Bâtiment Durable.

Près de 400 congressistes assisteront à des tables-rondes animées par Ruth Stegassy (productrice de l’émission Terre à terre sur France Culture) et participeront à des ateliers collaboratifs à la Villa Méditerranée, voisine du MuCEM et du Vieux-Port.

Les ateliers proposés reposent notamment sur les retours d’expériences : quels enseignements multicritères tirer de bâtiments ou d’opérations, évalués pendant une ou plusieurs saisons après leur livraison ? Plus de 40 projets seront présentés.

Interventions à « Innovation Week » et à « Viva Technology »

By Evènement

Du 6 au 10 Juin 2016, nous avons participé au Market Place de « ENGIE Innovation Week ».

Du 30 Juin au 2 Juillet 2016, nous étions présent sur le stand ENGIE, sur le salon VIVA Technology, afin de promouvoir RE-MED-ICU.

Du 30 Juin au 2 Juillet 2016, nous étions présent sur le stand ENGIE, sur le salon VIVA Technology, afin de promouvoir RE-MED-ICU.

Viva Technology a pour double ambition de révéler des start-ups à la pointe de l’innovation et de les mettre en relation avec les grandes entreprises à la recherche d’outils pour réaliser leur transformation digitale et stimuler leur esprit disruptif. L’espace de 40 000 m² a accueilli ainsi près de 5 000 start-ups, 20 entreprises-leaders mondiaux, 200 conférenciers et intervenants internationaux.

Dirigeants, investisseurs, universitaires et leaders d’opinions du monde entier ont participé à l’événement dont François Hollande le Président de la République. Près de 30000 visiteurs y ont fait le déplacement.

Lauréat de l’appel projet ENGIE sur les ilots de chaleur urbains

By Evènement

Le 14 Décembre 2015, nous avons été lauréat de l’appel à projet « Solutions pour traiter les îlots de chaleur urbains du pourtour méditerranéen» lancé par ENGIE en 2015.

Cet appel à projets a été lancé avec 10 partenaires institutionnels et locaux pour trouver des solutions, de préférence innovantes, à cette question et proposer aux solutions retenues un accompagnement.

L’objectif de cet appel à projet, pour ENGIE, est de repéré des solutions efficaces, de les aider à se développer et d’être ensuite en mesure d’exporter ces solutions dans d’autres villes du pourtour méditerranéen.

Les partenaires de l’appel à projet

  • ADEME
  • ARII – Agence Régionale pour l’Innovation et l’Internationalisation des Entreprises en Provence-Alpes-Côte d’Azur (ARII PACA)
  • AViTeM – Agence des Villes et Territoires Méditerranéens durables
  • CITE DES ENERGIES
  • ENGIE et ses filiales ENGIE Cofely et ENGIE Ineo
  • Envirobat BDM
  • EPA Euroméditerranée

Notre projet consiste à créer un réseau d’acteurs qui travaillent ensemble dans tous les pays riverains de la Méditerranée.
Historiquement, les villes du sud du pourtour méditerranéen sont plus souvent confrontées aux îlots de chaleur, et de manière plus violente. Elles ont donc une longueur d’avance sur la prévention des îlots de chaleur.
Dans les villes du nord, cette problématique prend toutefois de l’ampleur avec le changement climatique.

Au lieu de travailler chacun de son côté, nous souhaitons avec ce réseau permettre la mise en commun des savoir-faire, des bonnes pratiques, des outils et des travaux pour faire progresser tout le monde en même temps, tout en s’adaptant bien sûr aux spécificités propres à chaque territoire.

L’idée est de définir les enjeux communs aux différents territoires, qu’est-ce qui fonctionne et qu’est-ce qui ne fonctionne pas, mettre en commun, ressources et moyens, pour permettre aux différents territoires d’avancer.

Un volet supplémentaire de notre projet est d’y associer les citoyens, à la fois comme ressources : identifier des zones à végétaliser, de nouveaux territoires à reconquérir et analyser leur ressenti, mais aussi comme ambassadeurs : par exemple en période de canicule pour anticiper les dégâts sanitaires et être vigilant par rapport aux personnes vulnérables.

La genèse de Re-Med-ICU

By Re-med-icu

Suite à un appel à projet « ENGIE – Open’innov »

En 2015, ENGIE lance un appel à projet « Open’innov » portant sur la lutte des îlots de chaleur urbains (ICU) sur les régions du pourtour méditerranéen.

L’occasion pour nous, de faire un point sur nos différentes recherches sur le sujet, commençaient en 2007.

Nous en avons tiré un double constat :

  • Avec le changement climatique, les territoires et plus particulièrement les villes, sont et seront de plus en plus sensibles au phénomène d’ICU, constituant un enjeu majeur en termes de Santé humaine, Économique et Environnementaux.
  • Une difficulté de passage de la prise de connaissance à l’action. Les sources d’émergence des ICU sont connues mais les actions concrètes pour les éviter sont rarement définis et mise en œuvre. Les acteurs locaux sont peu informés des enjeux relatifs aux ICU et ne sont pas partie prenante des démarches de lutte.

L’objectif du projet Re-Med-ICU est donc de créer un réseau méditerranéen pour lutter contre les îlots de chaleur urbains pour et avec les acteurs, afin de minimiser les impacts environnementaux et socio-économiques.

De nombreuses collectivités ont déjà travaillé sur ce phénomène, il est important que d’autres puissent profiter de cette expérience afin d’éviter les doublons d’études. Également, les pays du Sud de la Méditerranée, possèdent des solutions simples de lutte des ICU, la plateforme que nous voulons mettre en place, permettrait à tous d’échanger sur les différentes expériences.

Le projet Re-Med-ICU

Ce Réseau Méditerranéen de lutte contre les îlots de chaleur urbains vise à :

  • Établir un diagnostic partagé par la collectivité et les acteurs du territoire pour engager un programme commun de lutte contre les ICU
  • Mobiliser l’ensemble des acteurs permettra également de mettre en avant des actions et des bonnes pratiques de lutte des ICU
  • Valoriser ces actions tant sur le plan environnemental, qu’économique ou social

Lauréat « Open’innov » avec ce projet en 2016, nous sommes appelés à mettre en place une plateforme d’échange et de prendre contact avec l’ensemble des collectivités qui ont de près ou de loin abordé cette problématique.