Lauréat de l’appel projet ENGIE sur les ilots de chaleur urbains

By 18 mai 2016 septembre 6th, 2016 Evènement

Le 14 Décembre 2015, nous avons été lauréat de l’appel à projet « Solutions pour traiter les îlots de chaleur urbains du pourtour méditerranéen» lancé par ENGIE en 2015.

Cet appel à projets a été lancé avec 10 partenaires institutionnels et locaux pour trouver des solutions, de préférence innovantes, à cette question et proposer aux solutions retenues un accompagnement.

L’objectif de cet appel à projet, pour ENGIE, est de repéré des solutions efficaces, de les aider à se développer et d’être ensuite en mesure d’exporter ces solutions dans d’autres villes du pourtour méditerranéen.

Les partenaires de l’appel à projet

  • ADEME
  • ARII – Agence Régionale pour l’Innovation et l’Internationalisation des Entreprises en Provence-Alpes-Côte d’Azur (ARII PACA)
  • AViTeM – Agence des Villes et Territoires Méditerranéens durables
  • CITE DES ENERGIES
  • ENGIE et ses filiales ENGIE Cofely et ENGIE Ineo
  • Envirobat BDM
  • EPA Euroméditerranée

Notre projet consiste à créer un réseau d’acteurs qui travaillent ensemble dans tous les pays riverains de la Méditerranée.
Historiquement, les villes du sud du pourtour méditerranéen sont plus souvent confrontées aux îlots de chaleur, et de manière plus violente. Elles ont donc une longueur d’avance sur la prévention des îlots de chaleur.
Dans les villes du nord, cette problématique prend toutefois de l’ampleur avec le changement climatique.

Au lieu de travailler chacun de son côté, nous souhaitons avec ce réseau permettre la mise en commun des savoir-faire, des bonnes pratiques, des outils et des travaux pour faire progresser tout le monde en même temps, tout en s’adaptant bien sûr aux spécificités propres à chaque territoire.

L’idée est de définir les enjeux communs aux différents territoires, qu’est-ce qui fonctionne et qu’est-ce qui ne fonctionne pas, mettre en commun, ressources et moyens, pour permettre aux différents territoires d’avancer.

Un volet supplémentaire de notre projet est d’y associer les citoyens, à la fois comme ressources : identifier des zones à végétaliser, de nouveaux territoires à reconquérir et analyser leur ressenti, mais aussi comme ambassadeurs : par exemple en période de canicule pour anticiper les dégâts sanitaires et être vigilant par rapport aux personnes vulnérables.